Édition 2021 – 2022

Les Nuits en Balade, VIIe édition 

Programmation hors les murs d’Artscénicum Théâtre, Les Nuits en Balade, en collaboration avec la communauté d’Agglomération, propose l’organisation complète — technique, publicité et accueil — de spectacles vivants aux communes du territoire de La Provence Verte.

Des spectacles de qualité à des tarifs accessibles permettent de faire découvrir, au plus grand nombre, les œuvres — classiques ou contemporaines — de compagnies professionnelles de théâtre, musique et danse, principalement de notre région.

Au programme cette année :

  • 2 avril 2022 | Les 4 Barbu[e]s – Le pari d’en rire
  • 23 avril 2022 | Le Prix d’un Goncourt
  • 29 avril 2022 | Pistou, récit d’adolescence


Les 4 Barbu[e]s – Le pari d’en rire

2 avril 2022, 20 h
L’Oustaou per Toùti – Carcès

Elles chantent le monde qui ne tourne pas rond avec un humour et des voix irrésistibles. Tous les grands thèmes d’actualité sont décoiffés avec loufoquerie et une insolente fraîcheur : elles font leurs vocalises paléolithiques à la gloire visionnaire du Cro-Magnon sans travail, se moquent des barbus de tout poil, dénoncent l’industrie pharmaceutique dans une fresque impressionniste, déplorent la haine partout façon tyrolienne Yala la itou, etc. Et c’est avec le répertoire des Quatre Barbus, patrimoine méconnu de la chanson française des années 50, dont elles s’emparent avec leurs voix de femmes, que vous adhérerez au par(t)i d’en rire !

Cie Une petite voix m’a dit
Les 4 Barbu(e)s Danielle Bonito Sales (chant, jeu, flûte traversière),
Caroline Fay (chant, jeu, ukulélé), Dominique Glory (piano, jeu, chant),
Sabine Venaruzzo (chant, jeu, mélodica)
Arrangements et direction musicale Benjamin Laurent
Mise en scène Jean Jacques Minazio
Dramaturgie Marie-Hélène Clément
Direction des jeux et chorégraphies Olivier Debos
Création lumières et conduite son et lumières Raphaël Maulny
Costumes et accessoires Caroline Fay

  • Tarif  : Entrée libre


Le Prix d’un Goncourt

23 avril 2022, 20 h
La Croisée des Arts – Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

Le 21 novembre 1972, Jean Carrière, écrivain Nîmois, obtient le prix Goncourt pour l’Épervier de Maheux. Vendu à 2 millions d’exemplaires et traduit dans 14 langues le roman est un Goncourt retentissant. Cette subite et écrasante célébrité est un choc inouï dans la vie de l’auteur, qui le plonge dans une descente aux enfers de près de 15 ans. Entre péripéties, rebondissements et catastrophes, le spectacle est un parcours haletant raconté notamment sur le propre vélo de Jean Carrière. Récit à la connotation tragicomique, il est une plongée dans les méandres de la vie d’un écrivain malade de son art, une course contre la montre sur la nécessité d’écrire, car c’est la seule issue pour continuer de vivre.

On devrait toujours écrire un pistolet sur la tempe, au moindre faux pas le coup partirait. Ingéniosité, calcul, ruse tout cela nous perdrait quand l’ingénuité nous ferait marcher droit…

Cie Artscénicum Théâtre
Adaptation et mise en scène :
Philippe Chuyen
Avec : Philippe Chuyen, Thierry Paul et Raphaël Lemonnier au piano
Musique et arrangement : Raphaël Lemonnier
Direction d’acteur : François Cottrelle
Lumière : Jean-Louis Alessandra et Olivier Chamoux
Costume : Corinne Ruiz
Décor : Christophe Brot

  • Tarif : 12 €
  • Tarif  groupe et adhérents : 8 €
  • Tarif Minima sociaux et étudiants : 4 €

Réservations : 04 94 86 18 90  / croiseedesarts.com


Pistou, récit d’adolescence

29 avril 2022, 20 h
Auditorium du Collège Pierre Gassendi – Rocbaron

Lulu vient de faire sa rentrée en terminale au lycée Baudelaire, et elle sent bien que cette année sera parsemée de fleurs qui font du mal. Deux ultimatums : le bac à la fin de l’année et le choix de ses études supérieures ! Rien que d’y penser, Lulu, ça lui donne la nausée. Mais alors que ses profs et son père la pressent de choisir sa voie, Lulu laisse les herbes folles envahir son territoire, cherchant ce qui mettra le plus de saveur dans sa vie. Et pendant que ses sens s’éveillent, ses talents se révèlent…

« […] Un texte fin superbement interprété par Amélie Chamoux qui passe d’un personnage à l’autre avec une aisance déconcertante, épousant accents et personnalités comme on change de t-shirt. » Gérald Lucas – Le Dauphiné Libéré

Cie Le pas de l’oiseau
Texte et jeu : Amélie Chamoux
Mise en scène : Laurent Eyraud-Chaume

  • Tarif : 12 €
  • Tarif  groupe et adhérents : 8 €
  • Tarif Minima sociaux et étudiants : 4 €

Réservations : 06 03 82 45 27  / contact@artscenicum