Calendrier

Sep
25
sam
Les Pieds Tanqués @ Sully-sur-Loire (45) Boulodrome
Sep 25 @ 16:30 – 17:45
Les Pieds Tanqués @ Sully-sur-Loire (45) Boulodrome

En Provence, sur un terrain de boules, quatre joueurs s’affrontent : Zé, le pied-noir ; Yaya, le Français né de parents algériens ; Loule, le Provençal « de souche » ; et Monsieur Blanc, le Parisien fraîchement arrivé dans la région. On pourrait croire à une simple partie de pétanque entre amis mais ce sont toutes les souffrances de la guerre d’Algérie et les questions d’identité qui nous sautent soudain à la figure. Au gré des boules pointées ou tirées, le passé ressurgit et on découvre les blessures secrètes de chacun, leur lien filial et intime avec cette guerre : ils s’opposent, se liguent, livrent chacun leur vérité mais tous ont à cœur de finir le jeu sur ce terrain qui les rassemble et les unit….

Texte et mise en scène : Philippe Chuyen
Avec : Mourad Tahar BoussathaPhilippe ChuyenGérard Dubouche, Thierry Paul
Costumes : Corinne Ruiz Décor : Christophe Brot Lumière : Nolven Badeau Régie : Claire-Alexandra Jullien
Cie Artscénicum Théâtre

« […]C’est brillantissime, passionnant d’un bout à l’autre et extrêmement bien joué par quatre comédiens à l’accent chantant et aux mots justes. Il y a beaucoup de subtilité et une réflexion de très haut niveau sur les conséquences de ce conflit trop longtemps mis de côté. » L.B – Le Courrier de l’Ouest

Oct
15
ven
Les Pieds Tanqués @ Brignais (69) Le Briscope
Oct 15 @ 20:30 – 21:45
Les Pieds Tanqués @ Brignais (69) Le Briscope

En Provence, sur un terrain de boules, quatre joueurs s’affrontent : Zé, le pied-noir ; Yaya, le Français né de parents algériens ; Loule, le Provençal « de souche » ; et Monsieur Blanc, le Parisien fraîchement arrivé dans la région. On pourrait croire à une simple partie de pétanque entre amis mais ce sont toutes les souffrances de la guerre d’Algérie et les questions d’identité qui nous sautent soudain à la figure. Au gré des boules pointées ou tirées, le passé ressurgit et on découvre les blessures secrètes de chacun, leur lien filial et intime avec cette guerre : ils s’opposent, se liguent, livrent chacun leur vérité mais tous ont à cœur de finir le jeu sur ce terrain qui les rassemble et les unit….

Texte et mise en scène : Philippe Chuyen
Avec : Mourad Tahar BoussathaPhilippe ChuyenGérard Dubouche, Thierry Paul
Costumes : Corinne Ruiz Décor : Christophe Brot Lumière : Nolven Badeau Régie : Claire-Alexandra Jullien
Cie Artscénicum Théâtre

« […]C’est brillantissime, passionnant d’un bout à l’autre et extrêmement bien joué par quatre comédiens à l’accent chantant et aux mots justes. Il y a beaucoup de subtilité et une réflexion de très haut niveau sur les conséquences de ce conflit trop longtemps mis de côté. » L.B – Le Courrier de l’Ouest

Oct
16
sam
Les Pieds Tanqués @ Saint-Marcellin (38) Le Diapason
Oct 16 @ 20:00 – 21:15
Les Pieds Tanqués @ Saint-Marcellin (38) Le Diapason

En Provence, sur un terrain de boules, quatre joueurs s’affrontent : Zé, le pied-noir ; Yaya, le Français né de parents algériens ; Loule, le Provençal « de souche » ; et Monsieur Blanc, le Parisien fraîchement arrivé dans la région. On pourrait croire à une simple partie de pétanque entre amis mais ce sont toutes les souffrances de la guerre d’Algérie et les questions d’identité qui nous sautent soudain à la figure. Au gré des boules pointées ou tirées, le passé ressurgit et on découvre les blessures secrètes de chacun, leur lien filial et intime avec cette guerre : ils s’opposent, se liguent, livrent chacun leur vérité mais tous ont à cœur de finir le jeu sur ce terrain qui les rassemble et les unit….

Texte et mise en scène : Philippe Chuyen
Avec : Mourad Tahar BoussathaPhilippe ChuyenGérard Dubouche, Thierry Paul
Costumes : Corinne Ruiz Décor : Christophe Brot Lumière : Nolven Badeau Régie : Claire-Alexandra Jullien
Cie Artscénicum Théâtre

« […]C’est brillantissime, passionnant d’un bout à l’autre et extrêmement bien joué par quatre comédiens à l’accent chantant et aux mots justes. Il y a beaucoup de subtilité et une réflexion de très haut niveau sur les conséquences de ce conflit trop longtemps mis de côté. » L.B – Le Courrier de l’Ouest

Oct
17
dim
La Révérence – Mai 68, de Gaulle et moi… @ Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83) La Croisée des Arts
Oct 17 @ 16:00 – 17:15
La Révérence - Mai 68, de Gaulle et moi... @ Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83) La Croisée des Arts

Dans le cadre de la programmation Les Nuits en Balade avec le soutien de l’agglomération de la Provence Verte.

Mai 68 ! Cette date claque comme le bouleversement d’une époque. Dans ce grand chambardement politique, la pièce nous entraîne le 29 mai 68, au plus près d’un Général de Gaulle harassé par la crise et les nuits blanches, stupéfait d’un monde qu’il ne maîtrise plus. En compagnie de son aide de camp, François Flohic, nous allons nous envoler pour un secret voyage à Baden, dans les enjeux et les contradictions de la dernière convulsion révolutionnaire du XXe siècle.

Texte : Philippe Chuyen et José Lenzini
Mise en scène : Philippe Chuyen,
Avec : Philippe ChuyenFrançois Cottrelle, Morgan Defendente, Vanina Delannoy, Thierry Paul et l’aimable participation de l’amiral François Flohic
Costume : Isabelle Denis, Corinne Ruiz Images : Patrick Barra Lumière : Jean-Louis Alessandra, Michel Neyton Régie : Jean-Louis Alessandra
Cie Artscénicum Théâtre

« […] sur un plateau presque nu, la silhouette de François Cottrelle s’impose avec une vérité et une force remarquable. Le comédien impressionne par sa justesse, sa vérité avec ce qu’il faut de faiblesse et de doute, et sa faculté à restituer l’énergie et l’humour dont son modèle était capable. » Chris Bourgue  – Zibeline

Oct
22
ven
La Révérence – Mai 68, de Gaulle et moi… @ Plancoët (22) SolenVal
Oct 22 @ 20:30 – 21:45
La Révérence - Mai 68, de Gaulle et moi... @ Plancoët (22) SolenVal

Rencontres de bord de scène : À l’issue de la représentation, échangez avec les artistes de la Compagnie Artscénicum.

Mai 68 ! Cette date claque comme le bouleversement d’une époque. Dans ce grand chambardement politique, la pièce nous entraîne le 29 mai 68, au plus près d’un Général de Gaulle harassé par la crise et les nuits blanches, stupéfait d’un monde qu’il ne maîtrise plus. En compagnie de son aide de camp, François Flohic, nous allons nous envoler pour un secret voyage à Baden, dans les enjeux et les contradictions de la dernière convulsion révolutionnaire du XXe siècle.

Texte : Philippe Chuyen et José Lenzini
Mise en scène : Philippe Chuyen,
Avec : Philippe ChuyenFrançois Cottrelle, Morgan Defendente, Vanina Delannoy, Thierry Paul et l’aimable participation de l’amiral François Flohic
Costume : Isabelle Denis, Corinne Ruiz Images : Patrick Barra Lumière : Jean-Louis Alessandra, Michel Neyton Régie : Jean-Louis Alessandra
Cie Artscénicum Théâtre

« […] sur un plateau presque nu, la silhouette de François Cottrelle s’impose avec une vérité et une force remarquable. Le comédien impressionne par sa justesse, sa vérité avec ce qu’il faut de faiblesse et de doute, et sa faculté à restituer l’énergie et l’humour dont son modèle était capable. » Chris Bourgue  – Zibeline

Oct
28
jeu
La Révérence – Mai 68, de Gaulle et moi… @ Saint-Gaudens (31) Théâtre Jean Marmignon
Oct 28 @ 21:00 – 22:15
La Révérence - Mai 68, de Gaulle et moi... @ Saint-Gaudens (31) Théâtre Jean Marmignon

Mai 68 ! Cette date claque comme le bouleversement d’une époque. Dans ce grand chambardement politique, la pièce nous entraîne le 29 mai 68, au plus près d’un Général de Gaulle harassé par la crise et les nuits blanches, stupéfait d’un monde qu’il ne maîtrise plus. En compagnie de son aide de camp, François Flohic, nous allons nous envoler pour un secret voyage à Baden, dans les enjeux et les contradictions de la dernière convulsion révolutionnaire du XXe siècle.

Texte : Philippe Chuyen et José Lenzini
Mise en scène : Philippe Chuyen,
Avec : Philippe ChuyenFrançois Cottrelle, Morgan Defendente, Vanina Delannoy, Thierry Paul et l’aimable participation de l’amiral François Flohic
Costume : Isabelle Denis, Corinne Ruiz Images : Patrick Barra Lumière : Jean-Louis Alessandra, Michel Neyton Régie : Jean-Louis Alessandra
Cie Artscénicum Théâtre

« […] sur un plateau presque nu, la silhouette de François Cottrelle s’impose avec une vérité et une force remarquable. Le comédien impressionne par sa justesse, sa vérité avec ce qu’il faut de faiblesse et de doute, et sa faculté à restituer l’énergie et l’humour dont son modèle était capable. » Chris Bourgue  – Zibeline

Nov
19
ven
La Révérence – Mai 68, de Gaulle et moi… @ Venelles (13) Salle des fêtes
Nov 19 @ 20:30 – 21:45
La Révérence - Mai 68, de Gaulle et moi... @ Venelles (13) Salle des fêtes

Mai 68 ! Cette date claque comme le bouleversement d’une époque. Dans ce grand chambardement politique, la pièce nous entraîne le 29 mai 68, au plus près d’un Général de Gaulle harassé par la crise et les nuits blanches, stupéfait d’un monde qu’il ne maîtrise plus. En compagnie de son aide de camp, François Flohic, nous allons nous envoler pour un secret voyage à Baden, dans les enjeux et les contradictions de la dernière convulsion révolutionnaire du XXe siècle.

Texte : Philippe Chuyen et José Lenzini
Mise en scène : Philippe Chuyen,
Avec : Philippe ChuyenFrançois Cottrelle, Morgan Defendente, Vanina Delannoy, Thierry Paul et l’aimable participation de l’amiral François Flohic
Costume : Isabelle Denis, Corinne Ruiz Images : Patrick Barra Lumière : Jean-Louis Alessandra, Michel Neyton Régie : Jean-Louis Alessandra
Cie Artscénicum Théâtre

« […] sur un plateau presque nu, la silhouette de François Cottrelle s’impose avec une vérité et une force remarquable. Le comédien impressionne par sa justesse, sa vérité avec ce qu’il faut de faiblesse et de doute, et sa faculté à restituer l’énergie et l’humour dont son modèle était capable. » Chris Bourgue  – Zibeline

Jan
14
ven
Les Pieds Tanqués @ La Ravoire (73) Espace Culturel Jean Blanc
Jan 14 @ 20:30 – 21:45
Les Pieds Tanqués @ La Ravoire (73) Espace Culturel Jean Blanc

En Provence, sur un terrain de boules, quatre joueurs s’affrontent : Zé, le pied-noir ; Yaya, le Français né de parents algériens ; Loule, le Provençal « de souche » ; et Monsieur Blanc, le Parisien fraîchement arrivé dans la région. On pourrait croire à une simple partie de pétanque entre amis mais ce sont toutes les souffrances de la guerre d’Algérie et les questions d’identité qui nous sautent soudain à la figure. Au gré des boules pointées ou tirées, le passé ressurgit et on découvre les blessures secrètes de chacun, leur lien filial et intime avec cette guerre : ils s’opposent, se liguent, livrent chacun leur vérité mais tous ont à cœur de finir le jeu sur ce terrain qui les rassemble et les unit….

Texte et mise en scène : Philippe Chuyen
Avec : Mourad Tahar BoussathaPhilippe ChuyenGérard Dubouche, Thierry Paul
Costumes : Corinne Ruiz Décor : Christophe Brot Lumière : Nolven Badeau Régie : Claire-Alexandra Jullien
Cie Artscénicum Théâtre

« […]C’est brillantissime, passionnant d’un bout à l’autre et extrêmement bien joué par quatre comédiens à l’accent chantant et aux mots justes. Il y a beaucoup de subtilité et une réflexion de très haut niveau sur les conséquences de ce conflit trop longtemps mis de côté. » L.B – Le Courrier de l’Ouest

Mairie de La Ravoire – Service culturel

Fév
26
sam
Les Pieds Tanqués @ Saint-Chamas (13) Salle Municipale
Fév 26 @ 20:30 – 21:45
Les Pieds Tanqués @ Saint-Chamas (13) Salle Municipale

En Provence, sur un terrain de boules, quatre joueurs s’affrontent : Zé, le pied-noir ; Yaya, le Français né de parents algériens ; Loule, le Provençal « de souche » ; et Monsieur Blanc, le Parisien fraîchement arrivé dans la région. On pourrait croire à une simple partie de pétanque entre amis mais ce sont toutes les souffrances de la guerre d’Algérie et les questions d’identité qui nous sautent soudain à la figure. Au gré des boules pointées ou tirées, le passé ressurgit et on découvre les blessures secrètes de chacun, leur lien filial et intime avec cette guerre : ils s’opposent, se liguent, livrent chacun leur vérité mais tous ont à cœur de finir le jeu sur ce terrain qui les rassemble et les unit….

Texte et mise en scène : Philippe Chuyen
Avec : Mourad Tahar BoussathaPhilippe ChuyenGérard Dubouche, Thierry Paul
Costumes : Corinne Ruiz Décor : Christophe Brot Lumière : Nolven Badeau Régie : Claire-Alexandra Jullien
Cie Artscénicum Théâtre

« […]C’est brillantissime, passionnant d’un bout à l’autre et extrêmement bien joué par quatre comédiens à l’accent chantant et aux mots justes. Il y a beaucoup de subtilité et une réflexion de très haut niveau sur les conséquences de ce conflit trop longtemps mis de côté. » L.B – Le Courrier de l’Ouest