Calendrier

Mar
14
jeu
Le Prix d’un Goncourt @ Guilherand-Granges (07) Salle Agora
Mar 14 @ 20:00 – 21:15
Le Prix d'un Goncourt @ Guilherand-Granges (07) Salle Agora

L’immense succès du Prix Goncourt 1972 pour L’Épervier de Maheux déclencha pour le Nîmois Jean Carrière une avalanche de catastrophes : ce fut pour lui le début d’une chute. Mais sa rage de vivre lui fit remonter la pente et, telle une renaissance, l’écrivain nous raconte avec autodérision sa drôle d’aventure : Le prix d’un Goncourt, l’histoire d’une gloire qui se mua en malédiction.

Narration haletante et tragicomique racontée notamment sur son propre vélo, ce spectacle est le parcours d’un homme inadapté à la notoriété et poursuivant sans relâche, par les moyens de l’écriture, le royaume de son enfance : ce paradis terrestre où il vécut l’accord parfait entre la nature et lui.

Écrire car c’est la seule issue : écrire avec un pistolet sur la tempe !

Cie Artscénicum Théâtre
Adaptation et mise en scène :
 Philippe Chuyen
Avec : Philippe Chuyen, Thierry Paul et Raphaël Lemonnier au piano
Musique et arrangement : Raphaël Lemonnier
Direction d’acteur : François Cottrelle
Lumière : Jean-Louis Alessandra et Olivier Chamoux
Costume : Corinne Ruiz
Décor : Christophe Brot

Mar
16
sam
Les Pieds Tanqués @ Briis-sous-Forges (91) Salle communale
Mar 16 @ 20:30 – 21:45
Les Pieds Tanqués @ Briis-sous-Forges (91) Salle communale

En Provence, sur un terrain de boules, quatre joueurs s’affrontent : Zé, le pied-noir ; Yaya, le Français né de parents algériens ; Loule, le Provençal « de souche » ; et Monsieur Blanc, le Parisien fraîchement arrivé dans la région. On pourrait croire à une simple partie de pétanque entre amis mais ce sont toutes les souffrances de la guerre d’Algérie et les questions d’identité qui nous sautent soudain à la figure. Au gré des boules pointées ou tirées, le passé ressurgit et on découvre les blessures secrètes de chacun, leur lien filial et intime avec cette guerre : ils s’opposent, se liguent, livrent chacun leur vérité mais tous ont à cœur de finir le jeu sur ce terrain qui les rassemble et les unit….

Texte et mise en scène : Philippe Chuyen
Avec : Mourad Tahar Boussatha ou Sofiane Belmouden, Philippe ChuyenGérard Dubouche, Thierry Paul
Costumes : Corinne Ruiz Décor : Christophe Brot Lumière : Nolven Badeau Régie : Claire-Alexandra Jullien
Cie Artscénicum Théâtre

« […]C’est brillantissime, passionnant d’un bout à l’autre et extrêmement bien joué par quatre comédiens à l’accent chantant et aux mots justes. Il y a beaucoup de subtilité et une réflexion de très haut niveau sur les conséquences de ce conflit trop longtemps mis de côté. » L.B – Le Courrier de l’Ouest

Avr
6
sam
Sur les traces de Nicolas de Staël, Lettre 1926 – 1955 @ Châteauvert (83) Centre d’art contemporain
Avr 6 @ 20:30 – 21:45
Sur les traces de Nicolas de Staël, Lettre 1926 - 1955 @ Châteauvert (83) Centre d’art contemporain

Dans le cadre de la programmation Les Nuits en Balade avec le soutien de l’agglomération de la Provence Verte.

À 18 h, causerie autour de Nicolas de Staël animée par Vanina Delannoy

————————-

Tout au long de sa vie, Nicolas de Staël a entretenu des relations épistolaires foisonnantes avec ses plus proches amis nous offrant ainsi en quelque sorte son autobiographie.
Ce spectacle conçu autour d’une sélection de lettres vous propose une immersion intime dans la vie du peintre pour y découvrir son rapport au monde, à l’art et à sa peinture. De sa Russie natale à son ultime geste à Antibes, il nous confie ses pensées, ses doutes, ses passions. Ses mots accompagnés musicalement font écho à son identité slave et son amour de la lumière. C’est ainsi qu’il se crée des atmosphères évoquant son atelier et ses voyages. Une invitation à entrer dans l’intimité d’un artiste qui a cherché à exprimer sa vision du monde avec force et sensibilité.

« Dire les lettres de Nicolas de Staël est un moment que je vis comme une rencontre à partager, un sillon tracé pour le suivre. Faire un choix dans la profusion de ses lettres a été difficile et il est forcément subjectif. J’ai voulu retrouver Nicolas de Staël dans ses voyages, les lieux de vie qu’il a choisis pour avancer, se construire. »
Vanina Delannoy

Compagnie Clair-obscur
Interprétation : Vanina Delannoy
Mise en scène : Elsa Tauveron-Wexler
Régie : Mohn

  • Gratuit sur réservations : 06 03 82 45 27  / contact@artscenicum.fr
  • Représentation offerte par Les amis du centre d’art de Châteauvert
Avr
13
sam
Le Prix d’un Goncourt @ Cotignac (83) Cinéma Marcel Pagnol
Avr 13 @ 20:30 – 21:45
Le Prix d'un Goncourt @ Cotignac (83) Cinéma Marcel Pagnol

Dans le cadre de la programmation Les Nuits en Balade avec le soutien de l’agglomération de la Provence Verte.

————————-

L’immense succès du Prix Goncourt 1972 pour L’Épervier de Maheux déclencha pour le Nîmois Jean Carrière une avalanche de catastrophes : ce fut pour lui le début d’une chute. Mais sa rage de vivre lui fit remonter la pente et, telle une renaissance, l’écrivain nous raconte avec autodérision sa drôle d’aventure : Le prix d’un Goncourt, l’histoire d’une gloire qui se mua en malédiction.

Narration haletante et tragicomique racontée notamment sur son propre vélo, ce spectacle est le parcours d’un homme inadapté à la notoriété et poursuivant sans relâche, par les moyens de l’écriture, le royaume de son enfance : ce paradis terrestre où il vécut l’accord parfait entre la nature et lui.

Écrire car c’est la seule issue : écrire avec un pistolet sur la tempe !

Cie Artscénicum Théâtre
Adaptation et mise en scène :
 Philippe Chuyen
Avec : Philippe Chuyen, Thierry Paul et Raphaël Lemonnier au piano
Musique et arrangement : Raphaël Lemonnier
Direction d’acteur : François Cottrelle
Lumière : Jean-Louis Alessandra et Olivier Chamoux
Costume : Corinne Ruiz
Décor : Christophe Brot

  • Tarif plein : 12 €
  • Tarif adhérents : 8 €
  • Tarif Minima sociaux et étudiants : 4 €
  • Réservations : 06 03 82 45 27  / contact@artscenicum.fr
Avr
20
sam
Précieux(ses), Le Grand Bureau des Merveilles @ Montfort-sur-Argens (83) Espace André Paul
Avr 20 @ 20:30 – 21:45
Précieux(ses), Le Grand Bureau des Merveilles @ Montfort-sur-Argens (83) Espace André Paul

Dans le cadre de la programmation Les Nuits en Balade avec le soutien de l’agglomération de la Provence Verte.

————————-

Étonnamment actuelle et cinglante, la farce de Molière Les Précieuses Ridicules est proposée ici dans une forme audacieuse : deux comédiens, dix personnages, des smartphones, un écran télé, une table multifonctions !
Nous voici dans une émission de télé-réalité, Le Grand Bureau des Merveilles : il y est proposé à des filles de la petite bourgeoisie provinciale d’habiter un temps à Paris pour rencontrer des hommes de la jeunesse dorée.
Après un premier entretien, messieurs La Grange et Du Croisy, repoussés par les deux participantes, obtiennent par les présentateurs de l’émission une deuxième chance. Ces derniers inventent alors un stratagème dans lequel les filles seront piégées…

Compagnie Pirénopolis
Adaptation, mise en scène et jeu : Stephan Pastor et Cathy Ruiz
Vidéo : Renaud Vercey
Lumière : Christophe Bruyas
Costumes : Christian Burle
Regard complice : Stéphane Lainé
Scénographiques : Téo Ruiz Bourgeois, Nicolas Bon, Francis Ruggirello

  • Tarif plein : 12 €
  • Tarif adhérents : 8 €
  • Tarif Minima sociaux et étudiants : 4 €
  • Réservations : 06 03 82 45 27  / contact@artscenicum.fr
Avr
28
dim
Le Prix d’un Goncourt @ Uzès (30) L'Ombrière
Avr 28 @ 17:30 – 18:45
Le Prix d'un Goncourt @ Uzès (30) L'Ombrière

L’immense succès du Prix Goncourt 1972 pour L’Épervier de Maheux déclencha pour le Nîmois Jean Carrière une avalanche de catastrophes : ce fut pour lui le début d’une chute. Mais sa rage de vivre lui fit remonter la pente et, telle une renaissance, l’écrivain nous raconte avec autodérision sa drôle d’aventure : Le prix d’un Goncourt, l’histoire d’une gloire qui se mua en malédiction.

Narration haletante et tragicomique racontée notamment sur son propre vélo, ce spectacle est le parcours d’un homme inadapté à la notoriété et poursuivant sans relâche, par les moyens de l’écriture, le royaume de son enfance : ce paradis terrestre où il vécut l’accord parfait entre la nature et lui.

Écrire car c’est la seule issue : écrire avec un pistolet sur la tempe !

Cie Artscénicum Théâtre
Adaptation et mise en scène :
 Philippe Chuyen
Avec : Philippe Chuyen, Thierry Paul et Raphaël Lemonnier au piano
Musique et arrangement : Raphaël Lemonnier
Direction d’acteur : François Cottrelle
Lumière : Jean-Louis Alessandra et Olivier Chamoux
Costume : Corinne Ruiz
Décor : Christophe Brot

Mai
24
ven
Les Pieds Tanqués @ Susville (38) Boulodrome
Mai 24 @ 20:30 – 21:45
Les Pieds Tanqués @ Susville (38) Boulodrome

En Provence, sur un terrain de boules, quatre joueurs s’affrontent : Zé, le pied-noir ; Yaya, le Français né de parents algériens ; Loule, le Provençal « de souche » ; et Monsieur Blanc, le Parisien fraîchement arrivé dans la région. On pourrait croire à une simple partie de pétanque entre amis mais ce sont toutes les souffrances de la guerre d’Algérie et les questions d’identité qui nous sautent soudain à la figure. Au gré des boules pointées ou tirées, le passé ressurgit et on découvre les blessures secrètes de chacun, leur lien filial et intime avec cette guerre : ils s’opposent, se liguent, livrent chacun leur vérité mais tous ont à cœur de finir le jeu sur ce terrain qui les rassemble et les unit….

Texte et mise en scène : Philippe Chuyen
Avec : Mourad Tahar Boussatha ou Sofiane Belmouden, Philippe ChuyenGérard Dubouche, Thierry Paul
Costumes : Corinne Ruiz Décor : Christophe Brot Lumière : Nolven Badeau Régie : Claire-Alexandra Jullien
Cie Artscénicum Théâtre

« […]C’est brillantissime, passionnant d’un bout à l’autre et extrêmement bien joué par quatre comédiens à l’accent chantant et aux mots justes. Il y a beaucoup de subtilité et une réflexion de très haut niveau sur les conséquences de ce conflit trop longtemps mis de côté. » L.B – Le Courrier de l’Ouest

Mai
25
sam
Les Pieds Tanqués @ Salaise-sur-Sanne (38) Foyer L. Bouvier
Mai 25 @ 20:30 – 21:45
Les Pieds Tanqués @ Salaise-sur-Sanne (38) Foyer L. Bouvier

En Provence, sur un terrain de boules, quatre joueurs s’affrontent : Zé, le pied-noir ; Yaya, le Français né de parents algériens ; Loule, le Provençal « de souche » ; et Monsieur Blanc, le Parisien fraîchement arrivé dans la région. On pourrait croire à une simple partie de pétanque entre amis mais ce sont toutes les souffrances de la guerre d’Algérie et les questions d’identité qui nous sautent soudain à la figure. Au gré des boules pointées ou tirées, le passé ressurgit et on découvre les blessures secrètes de chacun, leur lien filial et intime avec cette guerre : ils s’opposent, se liguent, livrent chacun leur vérité mais tous ont à cœur de finir le jeu sur ce terrain qui les rassemble et les unit….

Texte et mise en scène : Philippe Chuyen
Avec : Mourad Tahar Boussatha ou Sofiane Belmouden, Philippe ChuyenGérard Dubouche, Thierry Paul
Costumes : Corinne Ruiz Décor : Christophe Brot Lumière : Nolven Badeau Régie : Claire-Alexandra Jullien
Cie Artscénicum Théâtre

« […]C’est brillantissime, passionnant d’un bout à l’autre et extrêmement bien joué par quatre comédiens à l’accent chantant et aux mots justes. Il y a beaucoup de subtilité et une réflexion de très haut niveau sur les conséquences de ce conflit trop longtemps mis de côté. » L.B – Le Courrier de l’Ouest

Juin
13
jeu
Les Pieds Tanqués @ Uzès (30) Boulodrome
Juin 13 @ 19:00 – 20:15
Les Pieds Tanqués @ Uzès (30) Boulodrome

En Provence, sur un terrain de boules, quatre joueurs s’affrontent : Zé, le pied-noir ; Yaya, le Français né de parents algériens ; Loule, le Provençal « de souche » ; et Monsieur Blanc, le Parisien fraîchement arrivé dans la région. On pourrait croire à une simple partie de pétanque entre amis mais ce sont toutes les souffrances de la guerre d’Algérie et les questions d’identité qui nous sautent soudain à la figure. Au gré des boules pointées ou tirées, le passé ressurgit et on découvre les blessures secrètes de chacun, leur lien filial et intime avec cette guerre : ils s’opposent, se liguent, livrent chacun leur vérité mais tous ont à cœur de finir le jeu sur ce terrain qui les rassemble et les unit….

Texte et mise en scène : Philippe Chuyen
Avec : Mourad Tahar Boussatha ou Sofiane Belmouden, Philippe ChuyenGérard Dubouche, Thierry Paul
Costumes : Corinne Ruiz Décor : Christophe Brot Lumière : Nolven Badeau Régie : Claire-Alexandra Jullien
Cie Artscénicum Théâtre

« […]C’est brillantissime, passionnant d’un bout à l’autre et extrêmement bien joué par quatre comédiens à l’accent chantant et aux mots justes. Il y a beaucoup de subtilité et une réflexion de très haut niveau sur les conséquences de ce conflit trop longtemps mis de côté. » L.B – Le Courrier de l’Ouest

Juin
14
ven
Les Pieds Tanqués @ Sainte Foy-lès-Lyon (69) Boulodrome Le Karo
Juin 14 @ 20:30 – 21:45
Les Pieds Tanqués @ Sainte Foy-lès-Lyon (69) Boulodrome Le Karo

En Provence, sur un terrain de boules, quatre joueurs s’affrontent : Zé, le pied-noir ; Yaya, le Français né de parents algériens ; Loule, le Provençal « de souche » ; et Monsieur Blanc, le Parisien fraîchement arrivé dans la région. On pourrait croire à une simple partie de pétanque entre amis mais ce sont toutes les souffrances de la guerre d’Algérie et les questions d’identité qui nous sautent soudain à la figure. Au gré des boules pointées ou tirées, le passé ressurgit et on découvre les blessures secrètes de chacun, leur lien filial et intime avec cette guerre : ils s’opposent, se liguent, livrent chacun leur vérité mais tous ont à cœur de finir le jeu sur ce terrain qui les rassemble et les unit….

Texte et mise en scène : Philippe Chuyen
Avec : Mourad Tahar Boussatha ou Sofiane Belmouden, Philippe ChuyenGérard Dubouche, Thierry Paul
Costumes : Corinne Ruiz Décor : Christophe Brot Lumière : Nolven Badeau Régie : Claire-Alexandra Jullien
Cie Artscénicum Théâtre

« […]C’est brillantissime, passionnant d’un bout à l’autre et extrêmement bien joué par quatre comédiens à l’accent chantant et aux mots justes. Il y a beaucoup de subtilité et une réflexion de très haut niveau sur les conséquences de ce conflit trop longtemps mis de côté. » L.B – Le Courrier de l’Ouest

Repli à l’Ellipse en cas de pluie