Reparle-moi d’amour

Quand :
1 février 2020 @ 20:00 – 21:15
2020-02-01T20:00:00+01:00
2020-02-01T21:15:00+01:00
Où :
Sainte-Anastasie-sur-Issole (83) Salle polyvalente
Salle Polyvalente 83136 Sainte-Anastasie-sur-Issole
Coût :
Gratuit
Contact :
Mairie de Sainte-Anastasie-Sur-Issole
04 94 69 64 40

Organisées par Artscénicum Théâtre en collaboration avec la commune de Sainte Anastasie-sur-Issole et l’Agglomération de la Provence Verte

Avec des mots empruntés aux auteurs du répertoire, de la littérature ou de la chanson, dans un aller-retour de la scène à la salle, prenant le public comme témoin, confident ou partenaire de ses états d ’âme, une clowne se prend les pieds, en toute naïveté, dans tous les excès de la passion. Elle pleure d’amour et on en rit, croit « c’est mon tour ! » mais c’est pas l’jour, voudrait mourir toujours pour lui ! mais c’est qui, lui ?

Mademoiselle Éponyme n’est pas une simple interprète. Elle joue avec les textes. Elle joue avec le public. Elle invente des décalages, mélange les genres et se moque des « a priori » sur la littérature. Elle oublie les conventions de la tragédie, pousse le romantisme jusqu’au délire, fait exploser les situations dramatiques et expose sans retenue sa propre idiotie. Mademoiselle Éponyme est une clown. Si elle prend des libertés, c’est pour mieux dire l’importance des mots et son besoin d’amour… ou le contraire.

«  […] Un one woman show surprenant. Tour à tour drôle ou émouvante, aimée ou aimante, ce petit bout de clown sait toujours entraîner le public dans ses émotions. » «  […] Il est à mourir de rire, le clown qui se meurt d’amour. Cette drôlesse là n’a pas laissé un instant de répit aux spectateurs. Ce qui est sûr c’est qu’elle a un sacré talent. » La Provence

« […] La salle s’esclaffe et même plus, puisqu’il arrive que certaines personnes fondent en larmes de plaisir » La Marseillaise

Conception, mise en scène et interprétation : Gisèle Martinez
Lumières et régie : Jocelyne Rodriguez
Cie Éponyme

Entrée libre